la côte  la neige  la nature  Séjours  espace pro  WEB TV  COTEDAZUR-CARD     

Accueil > Villes et villages Côte d'Azur > BIOT

BIOT
 
 
Principaux cours d'eau
la Brague

www.biot-tourisme.com
 
  Communauté d'agglomération de Sophia Antipolis


 

 

 
Biot, située au coeur de la Côte d'Azur entre Nice et Cannes, à cinq minutes de la Méditerranée, Biot recèle d'incroyables trésors.
La ville possède une vraie identité héritée d'un passé riche en événements historiques. Elle bénéficie d'un patrimoine culturel et artistique exceptionnel. Le Musée National Fernand Léger, par exemple, en est un témoin prestigieux.
Biot est un paradis de l'art de vivre. De nombreux restaurants proposent les couleurs et les saveurs de la cuisine méditerranéenne. Les terrasses des cafés sont autant d'invitations à la détente et à la convivialité. La rivière La Brague traverse un parc naturel classé et protégé, lieu propice à de belles promenades. Deux magnifiques parcours de golf complètent l'ensemble des privilèges offerts par Biot.
Un peu plus loin, merveilleusement intégrée à la forêt, Sophia Antipolis émerge discrètement. Cette technopole de réputation internationale est le fleuron de la Côte d'Azur en matière de recherche et développement.

Application Visit Biot gratuite sur Appstore et Play Store.
 DÉCOUVRIR   PRATIQUER / FAIRE   OÙ DORMIR   OÙ MANGER   LOCALISATION   CONTACT 
 Promenades
• Le centre historique de Biot
Successivement fief des Templiers puis des Chevaliers de Malte, Biot est un village fortifié de maisons-remparts et de portes médiévales. Tout au long des ruelles pavées et fleuries, se succèdent croix de Malte, pierres gravées et mosaïques de galets. Depuis sa renaissance au 15ème siècle, Biot a su préserver son charme ainsi que son architecture, représentative des villages perchés du littoral méditerranéen.
Comment le visiter ?
- Avec l’audio-guide de l’application Visit Biot, à télécharger gratuitement, en français et en anglais.
- Avec le dépliant "Chemin historique" à retirer à l’Office de Tourisme.
- En visite guidée, le dimanche, selon un calendrier proposé par l’Office de Tourisme, et sur réservation.
- En cabriolet électrique avec Biotour, tous les jours.
- Avec un photographe : Objectif Biot, c’est la découverte du village avec les conseils techniques d’un photographe pour réussir les meillleurs clichés (le mercredi).

• Le Parc départemental de la Brague
Il s'étend sur 480 hectares dans les communes de Biot et de Valbonne. Il se situe à 6km de la Méditerranée et son altitude varie de 40 à 245m. Cinq circuits de randonnées permettent de découvrir, autour du village de Biot, une grande diversité de paysages méditerranéens (pinèdes, garrigue, chênaie, cistes, myrtes). Par ailleurs, le long de ces sentiers, de nombreux vestiges historiques sont présents, comme les vieux moulins, les traces deus meules des charbonniers, les carrières de cinérite des Pierres à Four" ou des indices de la présence romaine. Brochure disponible à l’Office de Tourisme.

Sites
Musée National Fernand Léger 
Le Musée d’Histoire et de Céramique Biotoises 
L’Eco Musée du Verre 
Le Bonsaï Arboretum 

 Monuments
Monuments religieux
Eglise Sainte Marie Madeleine, XVe siècle.

Monuments historiques
Place des Arcades, XIIIe et XIVe siècle. Cette place était située au centre du premier castrum de Biot. Elle est bordée de deux galeries à arcades de formes originales. Le sol de la galerie est en galets et son plafond laisses apparaître les poutres du premier étage. La place des Arcades fut le siège des Templiers.
Porte des Migraniers, (1566). La porte des Migraniers (nom provençal du grenadier) construite en 1566 se trouve dans la Calade des Migraniers.
Porte des Tines, (1565). La porte des Tines construite en 1565 possède encore les gonds scellés dans les piliers percés chacun d’un trou qui servait à loger l’extrémité de la barre fermant la porte.
Four à pain communal (1930). Tous les premiers week-ends du mois et lors des manifestations, le fournier propose d’apprendre à cuisiner et à cuire au four communal (ateliers pain, pizzas, etc).


 Artisanat
A la rencontre des créateurs
Biot, labellisée "Villes et Métiers d'Art", est surtout connu pour ses verreries. Mais aujourd’hui, une cinquantaine de créateurs vivent et travaillent à Biot, dans 15 métiers différents : bijoutiers créateurs, maroquinniers, sculpteurs, peintres…
Certains perpétuent la tradition, tandis que d’autres innovent pour un art plus contemporain.
L’Office de Tourisme diffuse un dépliant "A la rencontre des créateurs" pour vous inviter à les rencontrer dans leur atelier, certains étant ouvert au public et d’autres sur rendez-vous. Retrouvez les également dans l’application Visit Biot.
Visite guidée dans les ateliers le jeudi à 17h. Renseignements à l’Office de Tourisme 
www.biot-tourisme.com/decouvrez/ateliers-dart-verreries
MUSEE D'HISTOIRE ET DE CERAMIQUES BIOTOISES  - BIOT

Ce musée associatif, qui occupe l’ancien hôpital St Jacques (XVIe siècle) ainsi que la chapelle des Pénitents Blancs, donne un aperçu du parcours historique du Biot. Le musée présente une belle collection de fontaines ornementales, de jarres, de costumes, de témoignages de métiers et de photographies évoquant une façon de vivre depuis longtemps disparue. Un espace est réservé à des expositions temporaires de céramique contemporaine.

MUSEE NATIONAL FERNAND LEGER  - BIOT

Le musée national Fernand Léger est le seul musée au monde dédié à Fernand Léger, artiste majeur du XXème siècle, qui a vécu et travaillé à Biot. Accessible à tous, le musée organise de nombreux moyens d'aborder ses collections et permet de se familiariser avec les grands noms de l’art du XXe siècle.

JARDIN DU MUSEE NATIONAL FERNAND LEGER  - BIOT

Le jardin, conçu et réalisé par Henri Fisch, en étroite collaboration avec l'architecte André Svetchine, est devenu avec le temps, un parc très agréable, frais et ombragé pour les visiteurs du musée. La promenade offre de multiples points de vue pour admirer les mosaïques qui couvrent les façades du bâtiment. Ce jardin se compose d'une vaste prairie ondulée, rehaussée de cyprès, bordée d'une pinède et d'une rangée d'oliviers. Il rassemble une série d’œuvres monumentales réalisées d'après les projets de Léger.

EGLISE SAINTE-MARIE-MADELEINE  - BIOT

L’église de Biot a été reconstruite à partir du XVe siècle, en même temps que le village, sur les ruines d’une ancienne église romane du XIIe siècle remaniée par les Templiers, elle-même bâtie sur un temple romain. La construction ne fut achevée qu’en 1535. Les grandes particularités de cette église sont ses deux clochers, ses deux entrées et l’escalier descendant vers la nef depuis l’entrée principale. Elle possède de nombreux éléments sculptés ou peints dont les retables de la Vierge au Rosaire (XVIe siècle), attribué à Louis Brea et le retable de la résurrection (Ecce Homo) de Canavésio. L’acoustique exceptionnelle de d’édifice soutient les chants des célébrations et met en valeur les concerts qui y sont donnés.


FOUR A PAIN COMMUNAL (1930)  - BIOT

Ce four à pain, installé à la fin des années 30, est resté en activité jusqu’au milieu des années 80. Il est directement issu des carrières de Biot. "La qualité de la cinérite de Biot permit ainsi la production de fours dont la renommée était à la fois locale et internationale".
Les pierres de cinérite, aux qualités réfractaires, étaient extraites sur les collines de Biot, puis elles étaient taillées, assemblées sur place afin de vérifier la structure du four, numérotées puis démontées, transportées et enfin ré assemblées à leur place définitive. Cette industrie fut florissante à Biot jusqu’à la fin des années 90, on comptait, alors, jusqu’à cinq artisans de fabrication de fours (soit environ 20 salariés).
Le four à pain communal est directement issu des carrières de Biot qui subvenaient aux besoins de nos artisans dans la construction de fours.

PLACE DES ARCADES  - BIOT

Au XIVe siècle, la Provence fut frappée par une grave crise démographique. Une famine générale puis la peste noire provoquèrent la disparition d’à peu près la moitié de la population. Des régions entières furent dépeuplées et certains villages, comme Biot, désertés. A partir de 1460, des seigneurs organisèrent le repeuplement de ces lieux par des actes d'habitations, conventions passées avec des populations souvent étrangères, qui garantirent leurs droits. Biot fut ainsi repeuplée en 1470 par des habitants du Val d’Oneille, en Ligurie.
Au XIIIe et XIVe siècle, cette place était située au centre du premier castrum de Biot. Elle est bordée de deux galeries à arcades de formes originales. Le sol de la galerie est en galets et son plafond laisses apparaître les poutres du premier étage. La place des Arcades fut le siège des Templiers.

PORTE DES MIGRANIERS (1566)  - BIOT

La porte des Migraniers (nom provençal du grenadier) construite en 1566 est située dans la Calade des Migraniers. Cette porte, constituée de pierres de calcaire hourdé, forme un arc plein, cintre. On peut encore voir l’ancien chemin de ronde et les deux tours : la première, celle de droite dont il reste une élévation d’environ 3 mètres et la seconde, environ 30 mètres en contrebas.

PORTE DES TINES (1565)  - BIOT

La porte des Tines construite en 1565 possède encore les gonds scellés dans les piliers percés chacun d’un trou qui servait à loger l’extrémité de la barre fermant la porte.
Située rue des Tines, cette porte est intégrée à un ensemble urbain constitué d’une tour qui présente la grande particularité d’être carrée et d’un lavoir desservi par des rues qui convergent vers un petit espace urbain planté.
Un peu moins bien conservée que la porte des Migraniers, la porte des Tines possède les mêmes caractéristiques architecturales, l’appareillage de l’arc plein cintre étant plus grossier et le mortier plus dégradé. Sont encore conservés les gonds tenant la porte. A la différence de la porte des Migraniers, le chemin de ronde ne passe pas sur la porte.

Cliquez pour découvrir Toutes les activités par villes du Pass COTEDAZUR-CARD
AGAY - ANTIBES - BEAULIEU SUR MER - BIOT - CAGNES SUR MER - CAILLE - CALLIAN - CANNES - CANNES LA BOCCA - CAP D AIL - CASTERINO - EZE - FAYENCE - FREJUS - GILETTE - GRASSE - ISOLA - JUAN LES PINS - LA BOLLENE-VESUBIE - LA BRIGUE - LA COLLE SUR LOUP - LA TURBIE - LE BOREON - LE CANNET - LE THORONET - LES ADRETS DE L ESTEREL - LEVENS - LUCERAM - MANDELIEU LA NAPOULE - MENTON - MONACO - MONTAUROUX - MOUANS SARTOUX - MOUGINS - NICE - OPIO - PEYMEINADE - PUGET ROSTANG - PUGET THENIERS - ROQUEBILLIERE - ROQUEBRUNE CAP MARTIN - ROUBION - ROURE - SOSPEL - ST AUBAN - ST LAURENT DU VAR - ST MARTIN VESUBIE - ST PAUL DE VENCE - ST VALLIER DE THIEY - TENDE - THEOULE SUR MER - THORENC - TOURRETTE LEVENS - VALBERG - VALLAURIS - VALLAURIS GOLFE-JUAN - VENCE - VILLEFRANCHE SUR MER - VILLENEUVE LOUBET -
Cliquez pour découvrir Toutes les activités par thème du Pass COTEDAZUR-CARD
Visites & Excursions - Musées & Monuments - Jardins & Sites naturels - Dégustation spécialités locales & Domaines viticoles - Activités Nature & Montagne (été) - Plages & Activités nautiques - Parcs à thème & Loisirs - Activités Neige (hiver) - Parfumeries & Artisanat d'art - Incontournables - Estérel - Mercantour - En famille - Musées - Loisirs - Mer & plages - Activités nautiques - Nature & montagne - Visites - Excursions - Monuments - Jardins - Parfumeries - Artisanat - Vins & Dégustation - Activités neige - Accrobranches - Via Ferrata - Vélo & VTT - Nouveautés 2016 - Nouveautés 2017 -
 
   
 


du 16 au 25 novembre 2017
Ni Jazz à Nice, ni Jazz à Juan, mais tout proche de la Côte, un Festival "uniquement de Jazz" qui
du 23 au 25 février 2018
Tous les acteurs du monde du jeu, joueurs passionnés ou simples curieux, sont invités à venir
du 27 au 29 avril 2018
Pour sa 5e édition, le Polar Cannes International Triathlon revient à Cannes. Pendant 3 jours,
 









Où aller
sur la Côte ?
 
A voir sur
la Côte d'Azur
 
A faire dans les
Alpes-Maritimes
 
Où dormir sur
la Côte d'Azur ?
 
Où sortir dans les
Alpes-Maritimes ?
 
S'informer
sur la Côte d'Azur